Comment négocier les prix des produits dans les souks de Marrakech ?

août, 2011 |  by  |  Marrakech

 

Les souks sont des lieux de marchés où la  population locale se rend pour faire ses courses auprès de nombreux commerçants et artisans. C’est un grand bazar à ciel ouvert où on peut dénicher toutes sortes de choses. Les souks sont organisés par quartiers et par métiers. Il faut savoir que la négociation est un passe-temps de la vie locale au Maroc et aussi à Marrakech : c’est une coutume marocaine.

On négocie toujours le prix d’un produit que l’on achète. C’est un plaisir, un jeu et même un sport à la marocaine de négocier une remise qui nécessite 6 doses de persuasion, 4 doses de malice, 2 doses d’humour et 10 doses de patience.

Eh oui ! La négociation dans les souks de la ville rouge requiert quelques qualités humaines. Tout d’abord, entrer dans une des centaines d’échoppes que compte cette ville; faites en un tour et si vous apercevez un ou plusieurs produits qui vous intéresse, la négociation va commencer !

1er règle

Il ne faut surtout jamais montrer votre intérêt pour les objets qui vous intéresse.

2ème règle

Laisser le vendeur fait le premier pas vers vous, ils ont l’habitude de séduire et charmer les clients étrangers. Il y a un principe de base qui est de ne jamais annoncer son prix le premier car si vous dites le prix en premier; il y a 99% de chances que vous paierez plus chers votre produit bien qu’une partie des prix de vente sont affichés sur les objets.

3ème règle

Après l’annonce du prix, changer de sujet et parler du temps, de votre passion, de votre vie etc.… et revenez rapidement à la négociation afin de diviser le prix par 3 ou par 4 selon la quantité de produits que vous achèterez chez le commerçant.

4ème règle

Remonter doucement le prix en l’additionnant par 8 jusqu’à trouver un accord final. S’il n’y a pas d’accord final, dirigez vous vers la sortie à petit pas car il y a de grandes chances que le vendeur vous rattrape pour conclure et finaliser l’affaire.

Le CONSEIL EXPERT SHOPPING

Parler arabe vous apportera une forte crédibilité et sera un atout considérable de réussite pour vos négociations. Sachez que le temps passé à la négociation avec le vendeur dépendra du prix de vos produits. Il est à noté qu’il y a un moment fort de la journée où le client est roi : à l’heure d’ouverture de la boutique, vous pourrez faire votre shopping à votre avantage car le commerçant sera indulgent et généreux pour sa première affaire.

Partager vos expériences et vos histoires de marchandage dans les commentaires.

Crédit photo.© Adrian
Qui est Kamal ?

Kamal Le Marocain est un blogueur globe trotter. Il parcourt le Royaume du Maroc depuis 10 ans. Tombé amoureux de Marrakech, surnommée la ville rouge, il en explore les moindre recoins depuis 5 ans.


6 Comments


  1. Bonjour Kamal,

    Je découvre tout juste ton blog et j’aime beaucoup les articles car j’ai programmé un petit voyage pour bientôt, tes conseils me seront très utiles.

    Je réagis sur cet article car la négociation est le centre même de mon blog. Dans ce genre de négociation, il y a une technique très efficace qui consiste à prendre plusieurs produits (des packs) et demander une réduction sur l’ensemble, tout en embrouillant le vendeur. Je l’ai moi même testé plusieurs fois:
    Dans un premier temps demander au vendeur une réduction sur un produit, qu’il va surement refuser ou qui sera très maigre.
    Puis en prendre plusieurs et demander un réduction groupé sur un pack de produits.
    Puis dire que c’est encore trop cher, refaire un autre pack et demander encore une reduction. Le vendeur acceptera dès lors une bonne réduction.
    Au final démontrer que le vendeur n’est pas cohérent car il fait de grosse réduction sur les packs (parfois plus forte que la réduction sur le produit unique) et non sur la demande initiale.
    Ce dernier commencera à se poser des questions sur sa démarche et cèdera plus facilement.
    Le but est d’embrouiller le vendeur en lui montrant que ses réductions ne sont pas cohérentes. Testé et approuvé 🙂

    Sinon les classiques comme le manque de monnaie, la mise en concurrence et la fausse fuite marchent très bien.

    Amitié,

    Johann

    • Kamal Le Marocain

      Hi Johann,

      C’est le but de mon blog de partager des conseils simples et pratiques aux voyageurs qui se rendent à Marrakech.
      Ta technique de négociation est une autre approche du marchandage !
      Les règles de négociation dont je parle dans l’article sont différentes de celles que tu parles car l’objectif est de payer le prix réel du produit sans embrouiller le vendeur mais en discutant avec conviction en s’appuyant d’arguments objectifs.

  2. Bonjour Kamal,

    C’est vrai que lorsque je vais au Maroc et dans les souks en général (même en Turquie) c’est toujours la même chose.

    Le vendeur me dit le prix et j’évalue dans ma tête son prix réel. Nous discutons et ensuite je lui dis le prix au-dessus duquel je ne veux pas aller. S’il me dit non, je pars et s’il me rattrape c’est que le dernier prix annoncé était le bon.

    Sinon, je vais faire un tour et en revenant vers lui je sais que le prix qu’il en demande est juste pour lui et j’achète.

    Marchander ne veut pas dire exploiter selon moi et il est bon que les deux parties soient contentes.

  3. De bons conseils =) parfois il suffit de donner son prix et de partir, il vous rattrape et c’est dans la poche 😉

Leave a Reply

Comment moderation is enabled, no need to resubmit any comments posted.

CommentLuv badge